Plume Interactive : écriture web et ergonomie éditoriale par Eve Demange

Ecriture web, ergonomie éditoriale, optimisation de contenu éditorial web, rédaction référencement, management de projet éditorial Internet

30 mai 2011

Cherche "cookies" sur Google désespérément

« Cookies » écrivit l’internaute pressé sur son clavier d’ordinateur rouge. « ...suite d'informations envoyée par un serveur HTTP à un client HTTP » répondit Wikipédia depuis Google.

« Hum, cela manque de chocolat » pensa l’internaute en tournant sa cuillère dans un thé bien fort à la bergamote. Il cliqua sur la flèche du retour en arrière et demanda « cookies au chocolat ».

« Recettes des cookies au chocolat noir, recettes des cookies au chocolat au lait, 1001 cookies…» annonça le moteur. « Voilà qui est déjà mieux ! » s’exclama l’internaute impatient en scrutant les résultats sur Google. Mais à la fin de la deuxième page, il fronça le nez au dessus de sa tasse à la bergamote. « tsss tsss. Trop d’informations. Décidément, on ne trouve rien ici ! » Il cliqua sur la flèche du retour en arrière et pianota : « Je voudrais la recette des cookies au chocolat de mon amie Carrie Grandy habitant au 124 Green street à Boston »

« J'ai un nouvel habitant dans mon bac : il s'agit de Simone la grenouille » répondit Google. « Je n’aime pas les grenouilles dans mes cookies » se plaignit l’internaute à la bergamote en secouant la tête d’un air navré « ça donne mauvais goût ». Au dessus de sa tête, la pendule sonna midi : « ciel ! » Il cliqua sur la flèche du retour, réfléchit en plissant les yeux et indiqua « cookies chocolat original ».

« Original American Cookies de Mike sur Marmiton » lâcha Google. «Voilà qui est intéressant» s’écria l’internaute au dessus de son clavier rouge. Il attrapa son téléphone portable : «Je vais tweeter Carrie pour savoir si elle connait ce Mike.»

A lire aussi
Taux de rebond : soignez votre meta-description

Google, la dame du point info


Commentaires

  • Wonderland ?

    J'ai eu un peu de mal à suivre votre pensée cette fois-ci. Mais une fois passée de l'autre côté du miroir, ce dialogue web imaginaire linguistico-farfelu m'a finalement fait sourire...

    Posté par Alice, 02 juin 2011 à 21:34

Poster un commentaire