Plume Interactive : écriture web et ergonomie éditoriale par Eve Demange

Ecriture web, ergonomie éditoriale, optimisation de contenu éditorial web, rédaction référencement, management de projet éditorial Internet

12 mars 2013

Yves Vilagines, Les Echos : « Sur le web, les journalistes sont confrontés à l’audience réelle de leur article. »

Yves Vilagines dirige la rubrique Business sur le site web des Echos. Ce serial créateur de magazines a lancé neosapiens.fr, média novateur sur l'environnement et les solidarités. Il a dirigé l'excellent trimestriel Influx consacré aux nouvelles technologies. Il nous livre sa réflexion sur les facteurs de succès d'un article sur le web. Et sur le changement de la relation entre le journaliste et son lecteur sur un média en ligne.

 

Les Echos



Yves, le succès d'un média web est directement lié à l'audience, comment garantir la qualité de l'information ?
Les méthodes que l’on applique sont empiriques. On ne sait pas ce qui fait le succès ou non d’un article au niveau de l’audience. D’un côté, il y a le choix du sujet, de l’autre la visibilité sur les moteurs.


Le choix du sujet
Qu’est-ce qui à un moment donné intéresse le lecteur ? Bien entendu, nous savons que certains sujets marchent mieux que d’autres. Mais parfois nous pouvons avoir des surprises. Malgré les études de marché, on peut toujours faire un bide sur un sujet porteur.

La visibilité d’un article sur les moteurs
Ensuite, comment ce sujet est mis en avant techniquement ? Pour la presse papier, c’est le réseau de distribution du magazine. Sur le web, c’est la façon dont tu le mets en avant sur ton site web et la manière dont les lecteurs trouvent l’article sur Google. Les algorithmes de Google sont mal connus. Nous réfléchissons à partir de l’observation des statistiques, et de ce que Google veut bien nous donner comme information. Nous soignons les titres. On sait que les liens internes en profondeur améliorent le référencement. Mais dans quelle proportion ? On ne le sait pas.

Combien de lecteurs arrivent directement via Google sur le site des Echos ?
Sur le site des Echos, entre 52 et 55% du trafic direct vient de Google. Le taux de rebonds est élevé, 70 à 75%, des lecteurs viennent sur un article et repartent aussitôt après l’avoir lu.

Les statistiques, une leçon d’humilité pour les journalistes
Pour un journaliste, ces statistiques sont une leçon d’humilité totale. Sur un magazine papier, on connait l’audience globale. Tu sais par exemple que chaque exemplaire de ton magazine est lu par 3 personnes. Donc  si j’en vends 100 exemplaires, cela signifie que j’ai 300 lecteurs. Sur le web, on change d’échelle. On n’est plus sur une audience globale mais on a des statistiques par article, ce que l’on a très rarement dans un magazine papier. Tu sais précisément combien de lecteurs ont lu ton article.

Prendre en compte l’avis du lecteur web
L’importance du référencement Google confronte le journaliste à la recherche directe d’audience. Le journaliste doit se poser la question « pourquoi mon article va-t-il être recherché ? » Avant, on débattait ces questions dans les rédactions mais rarement avec le lecteur. Maintenant sur le web, la sanction est immédiate. On voit directement l’intérêt pour un sujet ou non, pour un article ou l'autre. Les journalistes sont confrontés à l’audience réelle de leur papier et de leur sujet. C’est une leçon d’humilité parfois difficile à avaler.

Merci Yves !

A lire
Aurélie Moulin, aufeminin : "il ne s'agit pas de produire pour rien !"
Aurélie Moulin, aufeminin : "nous avons des tableaux de bord répartis par rubrique"


Commentaires

Poster un commentaire