Plume Interactive : écriture web et ergonomie éditoriale par Eve Demange

Ecriture web, ergonomie éditoriale, optimisation de contenu éditorial web, rédaction référencement, management de projet éditorial Internet

27 février 2014

"Tu préfères lire sur un écran ou sur un truc avec des pages en papier qu’il faut tourner à la main ?"

Vous vous rappelez quand vous écriviez des questions sur un petit papier en classe et que vous le passiez à votre voisin de droite ? Et bien voilà, Sébastien Billard me met au défi de répondre à dix questions ! Comme je ne peux rien refuser à un expert du référencement sensible à la cause éditoriale, voilà mes réponses :-)

Si le Net n’existait pas, aurais-tu cherché malgré tout un moyen d’exprimer tes idées à l’attention des autres ?
Oui ! Ecrire est dans mon ADN. J'aime rassembler, ordonner mes idées par l'écriture, et plus encore les partager. Petite, j'inventais des histoires. J'entrainais ma soeur dans un monde imaginaire. Nous pouvions en parler des heures, comme s'il existait. J'aime aussi la poésie des mots, la façon dont les idées s'expriment dans le choix même du vocabulaire que nous employons. J'ai commencé à écrire pour le web en 1998, pour une librairie en ligne nommée BOL.fr (Bertelsmann on line). Ce sont les livres qui m'ont amenée au web.

Quand je suis arrivée en agence, j'ai été révoltée par le peu de considération accordé à l'écriture, à l'information. On pensait le design et la technique avant de réfléchir aux messages. Mais si on supprime les mots d'un site web, il ne reste... quasiment rien ! Les internautes ne viennent pas sur un site web pour admirer le design ou la performance technique, ils viennent parce qu'ils ont une envie ou un besoin précis qui s'exprime presque toujours dans les mots. J'ai donc noué mon bandeau de guerrière, sorti ma plus belle plume et créé Plume Interactive pour défendre la rédaction web, l'émotion, le sens et l'amour des mots :-)

A ton avis, le Web a-t-il créé du lien social ou contribué à éloigner les gens les uns des autres ?
Indéniablement, le web a créé du lien social virtuel. Il a transformé la façon dont nous échangeons. Il a permis à des personnes physiquement éloignées de se rassembler, d'échanger leurs idées, de mettre en commun leurs connaissances, de créer des communautés très puissantes. Mais les écrans peuvent nous isoler de la vraie vie, de ceux qui vivent avec nous au jour le jour. Le web peut nous couper de nos émotions sensorielles, d'une forme de communication vitale. Rien ne remplace le toucher, le regard, la perception du corps de l'autre, l'échange. J'en sais plus sur une personne en la regardant parler et en l'écoutant qu'en échangeant avec elle sur facebook.

Comment vois-tu ton avenir ?
Ma boule de cristal me dit : dans l'écriture, de plus en plus créative, dans la réflexion et dans l'enseignement. J'adore :-)

Si tu devais recommander 3 sites à des gens qui découvrent Internet ?
Google la porte de la connaissance mondiale, facebook la place publique du 21ème siècle et... marmiton.org pour l'incroyable recette des chouquettes au sucre ;-)

A choisir, tu préfères lire un livre sur un écran ou bien sur un truc avec des pages en papier qu’il faut tourner à la main ?
Sur un vrai livre qui sent le moisi, la poussière des greniers, les pages tournées puis cornées, le café renversé, le feu de cheminé et les rêveries entre deux averses de pluie. Hyper ergonomique, le livre. On n'a rien trouvé de mieux pour savourer une bonne histoire :-) Mais les liseuses présentent un réel intérêt lorsque l'on part pour un long voyage et que l'on ne peut emporter sa bibliothèque.

Au Boudoir écarlate

On t’offre la possibilité d’un voyage dans l’espace qui va durer plusieurs années et on ne t’autorise à emporter avec toi que 5 objets pour un poids maximum de 5 kg. Que choisis-tu ?
Un exemplaire papier des "Nourritures terrestres" de Gide, un crayon, un carnet de notes, une tablette et une pousse de mélisse. Pas dit que j'accepte le voyage dans l'espace... J'aime trop regarder les étoiles depuis la Terre.

Si tu devais dissuader quelqu’un de te fréquenter, que lui dirais-tu pour le décourager ?
Rien...

Penses-tu, comme certains experts, que l’économie numérique constitue la nouvelle « Révolution Industrielle » du XXIe siècle ?
Oui ! L'économie numérique transforme pour l'instant essentiellement des secteurs comme celui de l'information, de la communication ou du tourisme. Mais bientôt, elle va révolutionner ceux de l'énergie, du transport et l'organisation de nos sociétés dans son ensemble. Elle change la façon dont les gens communiquent, la façon dont ils s'informent, dont ils échangent les biens matériels et immatériels. A lire sur ce sujet, le passionnant ouvrage de Jeremy Rifkin "la troisième révolution industrielle" et le livre d'Anne-Sophie Novel La Vie share.

Si tu devais corriger quelque chose dans ton parcours professionnel ou personnel, ce serait quoi ?
Je me hâterais de rejoindre une amie pour l'empêcher de traverser la route qui mène à une piscine, un jour d'automne 1999 aux Etats Unis.

Qu’aurais-tu aimé inventer ? Sherlock Holmes, ou Alice aux pays des merveilles

A mon tour maintenant ! Je lance cette patate chaude à... Anne Lataillade et Eric Delcroix :-)


Commentaires

    "Ils viennent parce qu'ils ont une envie ou un besoin précis qui s'exprime presque toujours dans les mots" : c'est tellement bien dit !

    Merci Eve de t'être prêtée à ce petit jeu Pourquoi emporter de la mélisse ? Que fais-tu avec ?

    Posté par Sébastien Bilard, 03 mars 2014 à 12:51
  • La mélisse

    ...de la tisane au parfum délicieux de citron La mélisse pousse partout dans les jardins, c'est une herbe sauvage qui ressemble à l'ortie. On la traite comme une mauvaise herbe, et pourtant elle soigne les hommes. Cette plante me rattache à la terre. Si j'étais dans l'espace, j'imagine que son parfum me ferait du bien.

    Posté par Eve, 03 mars 2014 à 13:17
  • Pour les ados, la première question est complètement abstraite, ça nous rajeunit pas !
    Bon sinon "Google la porte de la connaissance", certes mais la porte n'est rien sans ce qu'il y a derrière, je lui aurai préféré directement Wikipedia.

    Posté par Chris, 05 mars 2014 à 17:26
  • Les ados & le web

    @Chris
    Oui c'est vrai vous avez raison, les ados sont complètement habitués à l'idée de s'exprimer grâce au web et de rester connectés en permanence ! Ca doit leur paraître lunaire de ne pas pouvoir communiquer avec la terre entière !

    D'ailleurs, à lire sur Le Monde : "6 clés pour comprendre comment vivent les ados sur les réseaux sociaux"
    http://abonnes.lemonde.fr/technologies/article/2014/03/10/6-cles-pour-comprendre-comment-vivent-les-ados-sur-les-reseaux-sociaux_4380123_651865.html

    Posté par Eve, 11 mars 2014 à 10:04

Poster un commentaire