Plume Interactive : écriture web et ergonomie éditoriale par Eve Demange

Ecriture web, ergonomie éditoriale, optimisation de contenu éditorial web, rédaction référencement, management de projet éditorial Internet

14 février 2013

Yves Monteil : "CitiZen Nantes se veut un média ouvert à une génération web qui ne lit pas beaucoup la presse."

 

Citizen Nantes

 

Yves Monteil est rédacteur en chef du blog d'informations et d'expressions citoyennes CitiZen Nantes depuis 2006. Cette année, il lance des ateliers numériques dans les quartiers populaires de Nantes pour initier les jeunes au décryptage des médias. Il s'associe à la réflexion de Plume Interactive sur la Charte éditoriale web. Le projet sera relayé sur le blog Citizen-Nantes. Interview avec un empêcheur de tourner en rond, un journaliste pionnier, engagé, comme on aime.

Yves, parle-nous de CitiZen Nantes :
"CitiZen Nantes est né à l’échelle d’un quartier. J’ai travaillé longtemps comme journaliste pour la presse quotidienne régionale. Et je trouvais que les médias traditionnels n’accordaient pas assez d’importance aux quartiers populaires. Le blog CitiZen Nantes est né avec l’envie de rendre compte de la vie dans ces quartiers.

Au début, c’était très expérimental. Le blog couvrait les initiatives individuelles et associatives d’un quartier. Et puis en 2010, le blog s’est ouvert à toutes les initiatives citoyennes sur la ville de Nantes et même au-delà. Citizen Nantes se veut un média ouvert à une génération web qui ne lit pas beaucoup la presse. C’est un média d’information et d’expression.

Qu’est-ce qui t’a inspiré pour la création de ce blog ?
Le Bondy Blog m’a beaucoup inspiré. Ce média est né pendant les violences urbaines de 2005. Des journalistes suisses ont voulu rendre compte de ce qui se passait à l’intérieur des quartiers populaires. Ils se sont installés au cœur d’une cité de Bondy. Après avoir pris quelques caillasses, ils ont réussi à gagner la confiance de la population. Cela leur a permis d’être au plus près de l’information, loin des clichés.

Aujourd’hui le Bondy blog a été repris par une rédaction dynamique réellement issue des quartiers populaires. Sur la chaine parlementaire, les jeunes du Bondy blog interviewent régulièrement un invité politique. Le blog est en lien avec l’école de journalisme de Lille. L’idée, c’est de réduire la fracture entre les quartiers populaires et une certaine élite intellectuelle.

Qui participe à la publication des articles sur CitiZen Nantes ?
Le blog ne compte aucun journaliste professionnel, moi mis à part. C’est plutôt un avantage dans des quartiers où la carte de presse n’est pas toujours bien perçue. La plupart des contributeurs viennent de l’audiovisuel. Ils sont réalisateurs, documentaristes, ou amoureux du nouveau journalisme. Ils ont plutôt la plume facile et veulent prendre part à l’information.

Nous n’avons pas encore de contributeurs à proprement dit « issus des quartiers ». Mais nous faisons des ateliers pour initier les jeunes au décryptage des médias. Nous avons des projets pour réaliser des web documentaires, avec un projet de « documenteur » sur le modèle de Sabah réalisé par Farid Lozès. J’espère bien faire venir quelques-uns de ces jeunes à la rédaction de CitiZen Nantes. C’est paradoxal, ils se plaignent de l‘image que l’on peut donner d’eux dans les médias mais l’info, web ou pas, ça leur passe au-dessus.

Ils s’expriment sur les réseaux sociaux ?
Oui, ils s’expriment sur les réseaux sociaux en circuit fermé. La question, c’est comment extraire ces échanges entre nantais pour les ramener à la forme journalistique ? Comment donner de la visibilité à cette forme d’expression ? 40% de nos internautes arrivent via les réseaux sociaux facebook et twitter aujourd’hui.

Comment garantir une ligne éditoriale cohérente ?
La ligne éditoriale du blog, c’est ce que les contributeurs en font. Les gens s’expriment, relaient l’information, envoient des photos. Ce blog, on peut dire que ce sont les contributeurs qui l’ont créé dans un esprit d’action citoyenne, de journalisme militant. Je suis là pour apporter une « aide à l’écriture ». Je reprends les textes, je propose, on fait quelques allers et retours pour les corrections. L’opposition au projet de construction de l’aéroport à Notre Dame de Landes a généré beaucoup de réactions. Nous avons accueilli des formes d’expression nouvelles comme des chroniques poétiques. (NDLR : Lire à ce propos Les Belles de Rohanne et Le Peuple de boue de Rodolphe Respaud.)

Cette diversité, cette souplesse donnent une certaine fraîcheur à l’information. On lit des articles que l’on ne verrait pas ailleurs. Et ça fait du bien !"

Merci Yves !
Citizen-Nantes sur facebook

A lire aussi
Charte éditoriale web : le magazine Fragil
Découvrir le Bondy Blog


Commentaires

    Le blog du quartier

    Merci de nous faire découvrir ces nouvelles formes d'expression, en particulier ce blog de quartier à Nantes. Très intéressant !

    Posté par Paul, 14 février 2013 à 21:53

Poster un commentaire