Plume Interactive : écriture web et ergonomie éditoriale par Eve Demange

Ecriture web, ergonomie éditoriale, optimisation de contenu éditorial web, rédaction référencement, management de projet éditorial Internet

21 mars 2012

Stéphane Bouchez, stratégie digitale : « Optimiser les balises sur Google, c’est hyper technique et ce n’est pas suffisant. »

Stéphane Bouchez2
La deuxième partie des Journées du contenu web à Lille était consacrée au référencement et aux web analytics. Tous ceux qui étaient là se sont régalés avec des interventions de qualité et une ambiance toujours aussi détendue. J’en ai profité pour interviewer Stéphane Bouchez, Digital Strategist, directeur de l’agence Stratenet et intervenant lors de la table ronde "Comment mettre en place une stratégie SEO dans son entreprise."


Stéphane, comment construire une stratégie de communication efficace en e-commerce ?
Pour commencer, il faut distinguer les pure players qui ne vendent qu’en ligne et n’ont pas de points de vente, et l’enseigne commerçante qui a des points de vente. L’enseigne qui possède des points de ventes a intérêt à développer une stratégie de communication locale orchestrée autour de ses points de vente physiques. Elle doit donc fournir un contenu suffisant pour être visible au niveau local.

Elle va donc développer son contenu sur :
- Les annuaires locaux
- Google places
- Google business center
De cette manière, l’internaute qui se trouve à proximité du magasin a toutes les chances de voir la marque apparaître. Si l’enseigne développe en parallèle sa stratégie vers les réseaux sociaux, cela va améliorer son positionnement sur Google au niveau des requêtes liées à la localisation géographique.

Quel canal choisir, pour communiquer quoi, et qu’est-ce que cela va apporter ?
La question qu’il faut se poser c’est : quel canal pour qui ? Quelle cible on touche derrière ? Comme chaque entreprise est unique, et s’adresse à des clients différents, on ne peut pas schématiser ni généraliser. Pour chaque sujet, l’environnement est spécifique, les blogueurs différents, les influenceurs différents. Il faut imaginer une stratégie de communication adaptée à chaque cas, à chaque besoin des clients.

Une enseigne peut communiquer via son site Internet, son site mobile, les réseaux sociaux comme facebook, twitter, les forums, des blogs... Comment gérer l’expérience utilisateur d’un client par rapport à ces différentes sources d’information nées du web ?
On a beaucoup travaillé sur l’expérience de l’utilisateur avec les sites web mais on ne s’est pas assez intéressé à son expérience avec la marque de manière globale. Qu’est-ce qui va pousser quelqu’un à dire : je vais acheter un Mac ? Peut-être qu’il connait une personne qui utilise MacBook Pro, ensuite il va aller consulter le site web d’Apple, voir les avis d’utilisateur, les vidéos YouTube, voir des messages sur facebook, consulter un blog spécialisé. Au final, son expérience avec la marque englobe tous ces contenus. C’est la grande différence par rapport à avant. Optimiser les balises sur Google, c’est hyper technique et ce n’est pas suffisant. Cela n’aide pas l’utilisateur à se faire une expérience globale avant de se faire son idée d’un produit.

De la même manière, il ne s’agit pas de lâcher le client une fois qu’il a acheté en ligne. Au contraire, c’est là qu’il faut le fidéliser avec du contenu en le remerciant, en lui demandant s’il a bien reçu sa TV, s’il en est content. Amazon fait cela très bien.

Voici un autre exemple pour illustrer mon propos : imaginons un internaute qui rêve de partir en voyage au Mexique. Cet internaute va aller sur Google et taper les mots-clés « voyage au Mexique » en janvier. Mais en janvier, ce n’est pas le bon moment pour lui. Il n’est pas prêt, n’a pas le budget, pas de vacances etc. Il va revenir en février, en mars, en avril. Et chaque fois il va retaper ses mots-clés « voyage au Mexique ». Et chaque fois il va obtenir des listes de résultats et aller voir des sites concurrents.

Or, imaginons que dès la première visite le site soit parvenu à le retenir et à convertir sa visite en récupérant son email par exemple. Ensuite, chaque mois l’internaute reçoit une newsletter qui le fait rêver avec des témoignages clients, des reportages sur des voyages fantastiques. La prochaine fois qu’il va rechercher un voyage au Mexique, il ne passera plus par le moteur mais il viendra directement sur le site Internet. C’est cela qu’une marque doit s’efforcer de réussir.

Merci Stéphane d'avoir répondu à ces questions (sous un beau soleil de printemps :-)

A lire aussi
L'interview de Jean-Marc Hardy et Isabelle Canivet au sujet de leur livre "30 outils pour vos contenus web"
Aurélie Moulin, aufeminin : "Il ne s'agit pas de produire pour rien"
Alice Barbry : "Les relations publiques interactives améliorent le référencement naturel"


Commentaires

    Google

    Bonjour,
    Google Business Center est devenu Google Places (Google adresses en France), non ?
    a+

    Posté par villette, 25 mars 2012 à 07:14
  • Google Adresses

    et Google Adresses va de plus en plus être lié avec Google+.
    et merci pour l'interview...pratique quand on ne peut se déplacer soi-même à des évènement comme ça.

    Posté par Jax, 14 juin 2012 à 09:23
  • Super

    Posté par Okaye, 01 octobre 2012 à 07:25

Poster un commentaire