Plume Interactive : écriture web et ergonomie éditoriale par Eve Demange

Ecriture web, ergonomie éditoriale, optimisation de contenu éditorial web, rédaction référencement, management de projet éditorial Internet

10 novembre 2011

Secret de blogueuse, Clea : "un post c'est une histoire, une photo, une recette."

"Autant vous le dire tout de suite : j’ai foiré ces biscotti, ils sont super moches. J’en ai juste sauvé 3 pour les mettre devant le temps de la photo de famille. Rien de bien grave : j’ai voulu les découper trop tôt, mais vous ne ferez pas comme moi, parce que vous allez suivre la recette (la bonne)." Et voilà le style Clea ! Un ton nature, de l'humour, des ingrédients originaux, des recettes bio délicieuses, simples à réaliser et des bons conseils de cuisine. Depuis 2005, Claire Chapoutot régale la blogosphère française avec son blog Clea Cuisine. Voici quelques-uns de ses secrets de blogueuse à succès !

interview_claire_chapoutot

Claire, peux-tu nous dire comment a commencé l'aventure du blog Clea Cuisine (toujours au top des meilleurs blogs culinaires depuis 6 ans) ?
J'ai commencé mon blog en mars 2005 alors que je vivais au Japon. J'avais alors décidé de publier uniquement les recettes japonaises que je m'amusais à réaliser sur place. 6 mois plus tard, au moment de rentrer en France, j'ai tout bêtement pensé arrêter. Mais la (toute petite à l'époque) communauté qui s'était formée autour de Clea cuisine m'a donné envie de continuer à l'alimenter, le Japon en moins mais les recettes bio en plus (j'ai toujours cuisiné avec les produits bio). Je me suis rendu compte que j'avais finalement plus de choses à partager que je ne le pensais. Et c'est là que ça a commencé à marcher, à l'automne 2005.

Quand tu dis "ça a commencé à marcher", qu'est-ce que ça signifie : il y avait des visites, des commentaires, tes stats ont explosé ?
Je dirais que ça a commencé à intéresser des lecteurs autres que les bloggeurs, c'est-à-dire des gens intéressés par le fond du propos et par les recettes plus que par le fait que j'étais une personne de la même communauté qu'eux. Donc oui, des mails, des commentaires, des rencontres. Les stats ont monté régulièrement depuis le début, je n'ai pas spécialement observé de pic.

Est-ce que tu tiens compte des remarques de tes lecteurs pour écrire ?
Oui, bien sûr. Un bon exemple : je travaille actuellement à un index par ingrédients des recettes de mon dernier livre  (500 recettes, il y a du pain sur la planche), car mes lecteurs me l'ont vivement réclamé via le blog et par e-mail. Je pense également que ma manière de cuisiner a évolué avec le temps en tenant compte des retours que j'avais : je crois que mes recettes sont plus simples, plus mainstream qu'au départ. 

Quels seraient tes conseils de blogueuse pour écrire "un blog qui marche", as-tu une ligne éditoriale par exemple ?
Pour ma part, la ligne éditoriale n'a pas été très difficile à trouver : j'ai vite compris que j'allais m'orienter quasi exclusivement sur les recettes réalisées avec des produits bio. J'essaie d'en sortir le moins possible, c'est-à-dire de toujours structurer mes posts de la même façon : une histoire, une photo, une recette.

Si bien que je suis toujours un peu embêtée quand j'ai des messages à faire passer (de type salon du livre auquel je participe), car je considère presque que cela n'a pas sa place sur ces pages. Mais bon, il faut bien partager les infos ! En revanche, je refuse systématiquement le publi rédactionnel, les billets n'ayant rien à voir avec le schmilblick (sauf très rares exceptions, ou descriptif d'un livre de cuisine éventuellement)...

Je pense que ça marche parce que la ligne éditoriale est claire et que les personnes qui me lisent me lisent pour les bonnes raisons (une cuisine qui leur correspond, des infos sur les produits bio). Si, au démarrage, Clea cuisine tenait un peu du journal de bord perso, avec aperçu des états d'âme de l'auteur, je dirais que l'écriture a évolué au fil du temps pour se faire plus distanciée, davantage centrée autour du personnage de Clea et moins autour de celle qui rédige ces lignes. Clea parle des produits, de ses goûts en matière d'alimentation, de ses idées et de ses découvertes, pas de sa vie privée.

Sinon je n'ai pas de conseils à donner en matière de blogging, si ce n'est de soigner la prose, la grammaire, l'orthographe, les photos (même si elles ne sont pas pros, c'est bien de montrer qu'on a essayé de mettre en valeur notre propos). Je pourrais aussi conseiller la régularité, mais je ne suis pas un exemple en la matière. 

Qu'est-ce qui fait le succès du blog Clea Cuisine ? Le style de l'écriture, les recettes, les échanges, est-ce que c'est un tout ?
Mes lecteurs apprécient le ton du blog, donc un peu le style d'écriture, et la personnalité qui s'en émane. Ils me remercient aussi et surtout pour les recettes, qu'ils trouvent simples à mettre en oeuvre mais en même temps suffisamment originales pour leur donner envie de se renouveler, de tester de nouveaux produits.


Qu'est ce que le succès virtuel t'a apporté dans la vie réelle ?
C'est bête à dire, mais en premier lieu, cela m'a permis de rencontrer des personnes dont je n'aurais jamais pu faire la connaissance par ailleurs. Certaines bloggeuses et lectrices des débuts comptent aujourd'hui parmi mes meilleures amies. C'est probablement l'apport le plus précieux du succès du blog à mes yeux.En parallèle, il m'a apporté la possibilité de me faire connaître auprès d'éditeurs et de publier des livres de cuisine : 13 à ce jour aux éditions La Plage ! (NDPI : A lire et à offrir pour Noël : Veggie, 324 pages de recettes végétariennes colorées et délicieuses, un pur bonheur :-)


clea

Merci Claire :-)

Et sinon
Biscotti au potimarron, aux épices et aux noix
, foirés donc mais délicieux, à déguster tout seul dans son coin (la bonne excuse)...
Tarte tatin au coings
Tofu à la crème de citron confit et au gingembre

Posté par evedemange à 11:49 - Secrets de rédacteurs - Commentaires [1] - Partager - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Une belle découverte !

    Je ne connaissais pas Clea Cuisine et c'est une belle découverte ! Merci pour cet interview.

    Posté par Elise, 10 novembre 2011 à 21:09

Poster un commentaire