Plume Interactive : écriture web et ergonomie éditoriale par Eve Demange

Ecriture web, ergonomie éditoriale, optimisation de contenu éditorial web, rédaction référencement, management de projet éditorial Internet

04 novembre 2011

Interview exclusif d'Isabelle Canivet et de Jean-Marc Hardy !

On ne présente plus Isabelle Canivet, auteur du Harry Potter de la rédaction web "Bien rédiger pour le web" et Jean-Marc Hardy, grand gourou de l'éditorial web francophone depuis le début des années 2000, auteur de Réussir son site en 60 fiches. Depuis plusieurs mois, ils nous concoctent un eBook pratique sur l'éditorial web : "30 outils pour vos contenus web", dont la publication est prévue le 7 novembre 2011. Entretien avec deux fondus de l'éditorial web...

portrait2

Parlez-nous un peu de votre nouveau livre :
Jean-Marc Hardy : La stratégie éditoriale web est un mouvement qui grandit depuis 2 ans. On entend beaucoup de discours à ce sujet mais peu d’éléments concrets. Nous avons voulu concevoir un livre très pratique sur le sujet, en imaginant des fiches pratiques calquées sur le cycle de vie du contenu. L’idée n’est pas de faire un wikipédia éditorial mais plutôt d’expliquer différentes méthodes connues, voire très connues comme le brainstorming, du point de vue de la stratégie de contenu. Le référencement et l’ergonomie éditoriale sont traités en toile de fond. 

Qu’apportez-vous sur la stratégie éditoriale web, notamment ?
Jean-Marc Hardy : La stratégie éditoriale est le fil rouge du document. Sous forme de fiches pratiques, nous abordons les techniques utiles en amont d’un projet web, dans le feu de la production, ou bien en aval, pour mesurer le succès des actions.  Il faut également réfléchir à la manière de concilier l’approche utilisateur et la stratégie de l’entreprise. Car les attentes exprimées par les internautes peuvent conduire une entreprise à développer une offre plus large. Or, une entreprise ne peut être crédible sur tous les fronts. Il s’agit de savoir où investir ses ressources éditoriales afin de développer une relation client de qualité sur une offre bien ciblée.

JMHardy___ICanivet
Pour vous, en avant-première la fiche "Processus de production des contenus"
> Télécharger en pdf : 27_processus_de_production

Comment vous êtes-vous répartis la rédaction du livre ?
Isabelle Canivet : Nous avons tout écrit en binôme, avec des allers et retours. Et ce n’était pas évident ! Nous nous sommes rendus compte que deux professionnels qui font la même spécialisation (dans le même pays - la Belgique ! NDPI ) n’utilisent pas forcément les mêmes mots et ne font pas toujours référence aux mêmes concepts. Par exemple, prenons la notion d’architecture du CMS : Jean-Marc avait une idée complètement différente de ce que je voulais dire.

Jean-Marc Hardy : Parfois dans certaines fiches nous avons essayé de formaliser des pratiques qui ne portent pas de nom. C’est le cas par exemple pour la collecte de contenu. Souvent, le site Internet est prêt mais il manque des parties du contenu. Or, les experts qui détiennent l’info clé n’ont pas forcément le temps, ni l’envie, ni les compétences rédactionnelles pour produire les articles. Comment collecter l’information de manière efficace auprès de ces personnes ? Nous avons imaginé un outil de collecte structuré permettant la récupération de ces informations à haute valeur ajoutée.

Isabelle Canivet : Comme ce ne sont pas des rédacteurs, il peut y avoir un blocage, la peur de la feuille blanche avec cette question : qu’est-ce que je dois écrire ? Nous fournissons des exemples, des pistes pour les accompagner dans le processus de rédaction.

Pourquoi avoir choisi le format concis des fiches pratiques ?
Jean-Marc Hardy : La concision, c’est la violence que l’on s’est donné pour avoir quelque chose de dense et efficace. Sur certaines fiches comme celle consacrée aux web analytics par exemple, nous aurions pu aller beaucoup plus loin. Mais nous avons décidé de nous limiter à une double page par thème.

Isabelle Canivet : ensuite, chacun a apporté sa sensibilité et son expertise, Jean-Marc plutôt sur l’ergonomie éditoriale, le design de l’information et moi sur le référencement naturel. Au final, cela donne une compilation très dense qui permet de montrer ce que l’on peut faire pour améliorer la richesse des contenus.

Jean-Marc Hardy : Et cela peut éventuellement permettre de remonter vers le management avec une méthode éprouvée et des arguments solides.

Pourquoi publier un e-book et non un ouvrage papier ?
Isabelle Canivet
(la voix pleine de malice): parce que les éditeurs piquent les sous des auteurs ! Et parce que nous avons préféré nous affranchir des contraintes de l’édition traditionnelle. Les fiches peuvent être imprimées, et elles sont très agréables à consulter sur un iPad !

En ligne le 7 novembre 2011 !

Merci d’avoir répondu à ces questions :-)

 


Commentaires

Poster un commentaire