Plume Interactive : écriture web et ergonomie éditoriale par Eve Demange

Ecriture web, ergonomie éditoriale, optimisation de contenu éditorial web, rédaction référencement, management de projet éditorial Internet

30 mars 2011

Muriel Vandermeulen : «L’inventaire des pages web permet de voir si le contenu éditorial est périmé ou redondant. »

Mu_Work3_small

Avant de vous lancer dans une refonte complète des contenus de votre site Internet, rien de tel qu'un bon vieil inventaire pour faire le point sur ce que vous avez déjà en rayon. Histoire de ne pas réécrire entièrement ce dossier passionnant que vous aviez complètement oublié, ou de commander un article sur un sujet qui a déjà été traité par le département marketing...

A propos de l'inventaire des contenus, Muriel Vandermeulen écrit dans son livre Stratégie de contenu web qu'« il devrait faire partie des documents de bord de tout projet de publication numérique » (p32).

Muriel, à quoi sert « l’inventaire des contenus » ?
L’inventaire des contenus s’avère selon moi essentiel lorsque l’on aborde un site Internet. Cette étape fondamentale permet de savoir ce que l’on a. Elle permet d’évaluer ce que le contenu web peut devenir.

Comment faire un inventaire des contenus ?
Vous prenez un fichier Excel, vous faites un tableau et vous listez les contenus. Vous les qualifiez, vous indiquez quel type de contenu se trouve à quelle page : les actualités, les pages institutionnelles, les ressources humaines. Et vous indiquez quelle ligne éditoriale correspond. Vous inventoriez les formats et les outils, les matériaux à disposition. Cette étape permet d’avoir une bonne visibilité de la matière éditoriale.

Parfois, lorsque l’on travaille sur une refonte de site, les pages changent tellement que le prestataire ne sait plus où intégrer le nouveau contenu. Dans ce cas, l’inventaire peut servir de liant pour l’équipe de travail.

Comment faire pour appréhender un site avec des milliers de pages ?
Si on a 15 000 pages, on n’est pas obligé d’aller loin dans la granularité, le niveau de détail. Pas besoin d’y passer 6 mois. On peut y consacrer 1 à 2 jours. Vous pouvez faire un inventaire quantitatif, un inventaire qualitatif, un inventaire quantitatif et qualitatif.

Qu’est-ce que la « granularité » des contenus ?
C’est le niveau de détail de l’information, le niveau d’information par « couches » successives. On va enrichir la page avec des niveaux de lecture différents. Par exemple, si l’on prend une page produit, on a
1- la description du produit
2- les témoignages et commentaires
3- les détails techniques
4- la démo du produit

La granularité de l’information, c’est le taux de richesse de l’information qui va aller compléter une page.

Une fois que l’on a un inventaire précis des contenus, que faire ?
Cet inventaire va permettre de se rendre compte si le contenu est périmé ou redondant par rapport à d’autres pages. Cela va nous permettre d’alléger, trier, simplifier et de rééquilibrer les contenus par pages.

Si vous avez beaucoup de contenus ou de sites à gérer d’un seul coup, vous allez travailler par niveau de priorité. Il s’agit de circonscrire, de limiter les périmètres de travail. Vous identifiez les zones les plus critiques, celles qui s’avèrent essentielles pour la stratégie du site Internet ou de l’entreprise. Et vous travaillez par « package ».

Ce type d’approche doit absolument être soutenu en interne. Il ne s’agit pas de déléguer ce travail à une agence sans s’en occuper. Car les causes humaines sont à l’origine de cette surproduction de pages ou de sites Internet. Il faut donc réorganiser le workflow, la chaine de production éditoriale, mettre en place un calendrier éditorial avec un comité et nommer un responsable éditorial web et un responsable de ce calendrier.

Merci d'avoir répondu à ces questions :-)

A lire aussi
Muriel Vandermeulen : «Les entreprises sont de plus en plus confrontées à un besoin de rationalisation de la chaine éditoriale.»
Jean-Marc Hardy : « Il faut amener la culture de la sélectivité éditoriale »


Posté par evedemange à 22:50 - Interview d'expert - Commentaires [1] - Partager - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    A recommander

    Le livre de Muriel Vandermeulen est à recommander à tout le monde, à toute personne souhaitant réaliser un site internet.

    Je viens de le terminer, il est incontournable.

    Posté par Philippe, 01 avril 2011 à 15:49

Poster un commentaire