Plume Interactive : écriture web et ergonomie éditoriale par Eve Demange

Ecriture web, ergonomie éditoriale, optimisation de contenu éditorial web, rédaction référencement, management de projet éditorial Internet

23 octobre 2009

Rédaction référencement - les bases

La rédaction optimisée pour le référencement, tout le monde en parle. Mais finalement, au gré de mes formations à l'écrit web, je me rends compte que ce n'est pas si évident. Je vais donc essayer de faire un petit topo simple sur le sujet.

Et pour commencer, revenons à cette étude bien utile, publiée par Seomoz : Search Engine Ranking Factors 2009

TOP_5_ranking_factors
Critères pris en compte par les moteurs de recherche, classement évalué par 72 experts du référencement

Importance des liens dans le classement des moteurs
Ces 5 facteurs clés de référencement montrent bien la puissance des liens dans le système de classement des moteurs de recherche (Google en tête). Les mots-clés utilisés dans la balise <title/> de la page web arrivent seulement en 4ème position derrière le contenu des liens qui pointent vers la page (mots-clés), leur popularité et la diversité des sources de ces liens. Ce n'est pas pour rien que les référenceurs passent la moitié de leur temps à créer et obtenir des liens...

Deux aspects prioritaires à travailler en rédaction référencement:

1- Le contenu éditorial lui-même. Un commentaire suite à l'interview de Sébastien Langlois suggérait que les moteurs valorisent injustement les sites d'information farcis de textes au détriment des sites de e-commerce. Mais il y a mille et une manières de proposer des infos/services intéressants et d'obtenir des liens, même sur un site de e-commerce.

2- Les liens > plus votre contenu éditorial sera intéressant pour les utilisateurs et plus vous pourrez espérer obtenir des liens de qualité. Bien entendu, vous pouvez toujours construire une pyramide de sites bidons avec des liens bidons dans le seul but de valoriser un site censé être un peu moins bidon (quoique). Et oui, on lit de bien curieux conseils sur la toile. Mais, quitte à passer du temps et dépenser de l'argent, autant mettre en place une stratégie intelligente et surtout, pérenne.

A suivre...

A lire aussi
Sébastien Langlois : « Rédiger de gros volumes de contenu uniquement pour améliorer le référencement, cela n'a aucun sens. »
« Si les liens constituent la monnaie du web, le contenu est la banque.»

Posté par evedemange à 11:19 - Rédaction & référencement - Commentaires [6] - Partager - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    Le réferencement, le nerf de la guerre!

    Merci pour toutes ces précisions Eve.

    Je pense qu'il est plus difficile de faire du "bidon" pour convaincre un temps soit peu que de s'accorder du temps pour produire un contenu éditorial de qualité avec tout ce que cela implique en terme de référencement.

    Il me tarde de lire la suite...
    @ bientôt

    Posté par Isabelle Dupré, 23 octobre 2009 à 19:25
  • Autre conclusion

    Bonjour Eve,

    je ferais une autre conclusion à partir de ce tableau intéressant produit par seomoz.
    Un rédacteur référenceur doit absolument effectuer une analyse de mots clés et choisir en connaissance de cause les mots clés qu'il utilisera dans une page.

    En effet, l'ancre d'un lien qui pointe vers cette page semble être un facteur important dans le positionnement de la page sur ce mot-clé. De même pour son utilisation dans la balise Title.

    2 remarques : en suivant le lien que tu as mis, j'ai vu que seomoz propose de nouveaux résultats. Ce sont maintenant 24 facteurs de positionnement d'une page liés aux mots-clés qui sont évalués (partant des mots clés dans la balise title à la "fameuse" balise keywords).

    + Ce ne sont pas des indications issues de Google. L'importance des facteurs présentée dans ces études sont issues d'un sondage auprès de 72 référenceurs SEO. Il y a donc un biais non négligeable, atténué par le pourcentage de consensus ou d'opposition vis-à-vis d'un facteur.
    Pour prendre un exemple, Google a clairement indiqué que la balise keywords est ignorée. Dans cette étude, la présence de mots-clés dans cette balise compterait pour 5% dans le positionnement d'une page. Quand les idées reçues sont tenaces.

    Posté par JCD, 24 octobre 2009 à 10:59
  • "suggérait que les moteurs valorisent injustement les sites d'information farcis de textes au détriment des sites de e-commerce" : il n'a pas simplement pas compris qu'un internaute qui recherche, par exemple, "frigo" ne souhaite pas forcément acheter un frigo, donc pas avoir une fiche produit d'un frigo, mais souhaite peut-être en vendre un, en construire un, en réparer un, en échanger un, etc. D'après son retour, il n'interprète pas les besoins des internautes mais veut leur tout et n'importe quoi.

    Posté par Jean, 24 octobre 2009 à 16:36
  • Les basiques

    Amusant, mon dernier billet aborde les bases du référencement http://blog.axe-net.fr/referencement-retour-aux-bases/

    Pour ce qui est de cette "étude", chaque résultat est en effet sujet à controverse, pour ma part, l'histoire du mot-clé dans le domaine ne m'a jamais paru flagrant... Très loin de là

    Mais pour revenir à "tes" moutons, le contenu reste le meilleur socle d'un bon référencement, c'est aussi pour celui-ci que l'internaute reste sur le site, c'est ensuite que les backlinks boosteront ce contenu.

    Posté par axeNet, 27 octobre 2009 à 19:27
  • Mais si !

    @Axenet: alors là je m'insurge ! Le mot clef dans le domaine avait beaucoup d'importance... pour Yahoo

    Posté par Mathieu, 29 octobre 2009 à 00:11
  • Oui, mais bon...

    Merci pour le récapitulatif, Eve.

    Sinon, j'ai le droit de me plaindre ? Merci bien !

    Pour tout dire, et même si je suis bien d'accord sur l'intérêt évident d'une belle stratégie de linkbaiting, je ne trouve pas cela si évident de produire des "infos/services" pour certains types de sites web. Franchement, je sèche souvent sur les "mille et une manières". La concurrence est rude, les amis.

    C'est peut-être pour cette raison que certains se tournent vers la création de liens, de façon exclusive...voire exponentielle !

    Posté par lightinbox, 29 octobre 2009 à 12:58

Poster un commentaire