Plume Interactive : écriture web et ergonomie éditoriale par Eve Demange

Ecriture web, ergonomie éditoriale, optimisation de contenu éditorial web, rédaction référencement, management de projet éditorial Internet

26 janvier 2009

Olivier Duffez : "Le taux de rebond global ne veut rien dire. Cette donnée prend son sens par page."

olivier_duffez_113_140

Comment mesurer le ROI ou l'efficacité d'un contenu avec Google analytics, comment comprendre le fameux "taux de rebond" ? Réponse d'Olivier Duffez, consultant en référencement, organisateur de la formation Google analytics, auteur du blog WebRankingInfo et du livre Google, trucs de pros.

Pourquoi faire une formation à Google analytics lorsque l’on s’occupe du contenu ?
La formation aide les professionnels à mieux analyser l’audience de leur site Internet. Les critères à observer dépendent des objectifs qu’ils se fixent (augmenter les ventes, le nombre de visiteurs uniques, de pages vues, d’inscriptions, etc.). Mieux connaître l’outil permet d’exploiter pleinement ses capacités. On peut ensuite le personnaliser pour l’adapter à ses propres besoins et obtenir un maximum d’informations utiles sur les visiteurs de son site Internet.

Par exemple, il est possible de paramétrer le site pour obtenir des chiffres par origine géographique, France, Angleterre, Belgique. Il est possible de savoir si la requête par laquelle arrivent les internautes se trouvait en page 1 ou 2 sur le moteur, etc. Pour les sites de e-commerce par exemple, l’outil permet de suivre le comportement de l’internaute à partir du moment où il arrive sur le site jusqu’à ce qu’il achète un produit et de mieux comprendre les freins à l’achat éventuels.

Car pour améliorer ses performances de 10%, on peut :
- soit choisir d’augmenter la croissance du trafic de 10%
- soit choisir d’augmenter le taux de conversion de 10% (ou les deux !) grâce à une amélioration de l’efficacité du site.

Est-ce que cette formation s’adresse à des débutants, ou plutôt à des professionnels confirmés ?
Cette formation sur 2 jours est présentée par un des rares experts français ayant reçu le label Google. Elle s’adresse plutôt à des utilisateurs confirmés de l’outil. Le niveau de l’enseignement proposé est identique à celui dispensé par Google aux Etats Unis. 

Comment mesurer l’efficacité d’un contenu, forcément subjectif, avec un outil comme Google analytics ?
Il est vrai que cet outil est très orienté business. Mais on peut mesurer énormément de données significatives au niveau du contenu. Si le site vit de la publicité et donc de l’attractivité du contenu, il faut d’abord se poser la question de savoir comment cette publicité est commercialisée : par nombre de visiteurs uniques, par nombre d’affichages, par nombre de clics. Ensuite, l’outil permet d’obtenir des informations précieuses comme le nombre de pages vues par visite, combien de visiteurs s’abonnent à la newsletter, combien deviennent membres, etc.

Des outils comme Google optimizer permettent également de tester plusieurs versions de son site pour savoir laquelle est la plus efficace.

Certaines données comme le "taux de rebond" ne sont pas forcément évidentes à analyser. Comment comprendre ces résultats ?
Le taux de rebond correspond au nombre de visiteurs qui sont venus sur une page et sont repartis ensuite du site sans continuer la visite. Mais le taux de rebond global du site ne veut rien dire. Cette donnée prend tout son sens par page.

Par exemple, si vous prenez le cas d’une personne qui recherche des horaires de train et qui arrive sur une page répondant parfaitement à son besoin, elle va lire l’information puis repartir. A ce moment-là, un fort taux de rebond indique la satisfaction du client. Par contre, un visiteur qui arrive sur une page d’accueil et repart sans continuer la visite, c’est très mauvais signe. C’est comme cela qu’il faut l’analyser, en prenant toujours en compte le contexte.

Google analytics permet par exemple de calculer le taux de rebond pour tous les visiteurs ou pour les nouveaux seulement. Encore une fois, l’une et l’autre donnée ne s’analysent pas de la même manière. Si un nouveau visiteur ne poursuit pas la visite, cela signifie qu’il est déçu, il n’a pas trouvé l’information qu’il cherchait. Si un habitué ne poursuit pas la visite, l’interprétation sera différente. (NDLR : Lire également Taux de rebond : analyse et explications, Guide Google analytics)

Comment faire si on ne peut pas aller à la formation Google analytics en février ?
Nous faisons très régulièrement des formations et pas seulement sur l’outil Google analytics. La prochaine est prévue en avril.

Par ailleurs, il existe le guide Google et un centre d'aide analytics.

Quels autres outils gratuits existent pour mesurer l’audience sur son site ?
Il existe aujourd’hui une vingtaine d’outils sur le marché dont la moitié au moins sont gratuits. Xiti par exemple propose une version gratuite. Mais c’est vrai que Google analytics devient de plus en plus populaire, et qu’ils ont beaucoup amélioré les possibilités de l’outil ces dernières années.

Lire aussi
Formation google analytics en février !
Testez vos intitulés en live


Commentaires

  • rebond et IP

    Bonjour,
    Dès que j'ai appris, via cette excellente lettre, l'existence de telles formations, j'en ai demandé l'inscription, mais parfois l'administration peut avoir des lenteurs... www.planetemetiers.picardie.fr utilise Google Analytics qui présente un taux de rebond très élevé. Mais, un bon nombre de connexion est réalisé depuis les établissements scolaires et les ordinateurs y sont partagés. De plus, il y a une seule adresse IP pour tous les lycées et une seule pour tous les collèges. Est-ce que cela influence mon fameux "taux de rebond" ?
    J'ai hâte d'en savoir plus...
    Cordialement
    Dominique Levesque

    Posté par Levesque, 26 janvier 2009 à 22:19
  • Segmentation : taux de rebond

    Bonjour

    Voici un article intéressant : http://analytics-fr.blogspot.com/2009/01/exemple-de-segmentation-avance-to.html

    Posté par Al-Kanz, 27 janvier 2009 à 10:10
  • re: Rebond et IP

    bonjour,

    l'adresse IP n'a pas d'influence sur le taux de rebond d'un site et de ses différentes pages

    Les principaux suspects sont la qualité et la pertinence de votre contenu

    Posté par Julien Coquet, 29 janvier 2009 à 12:20
  • Sherlock Holmes du contenu éditorial

    Bonjour Julien,
    Merci pour votre réponse
    Je crois que ce "taux de rebond" est une donnée particulièrement intéressante pour les professionnels de l'éditorial en ligne, pour peu que l'on sache bien l'analyser.

    Ce serait intéressant de faire une formation Google analytics spéciale éditorial web car la qualité du contenu devient de plus en plus stratégique. Tous les secteurs qui proposent des infos à leurs lecteurs web (presse en ligne, blogs populaires mais aussi sites web des administrations publiques, associations, etc.) ont besoin d'outils précis pour mesurer le taux de satisfaction des lecteurs (qui ne se mesure pas de la même manière que le ROI sur un site de e-commerce...).

    Bref, comment personnaliser correctement Google analytics et créer un profiler surdoué, un vrai Sherlock Holmes du contenu éditorial web, pour :
    - comprendre ses visiteurs et leur proposer un contenu éditorial en accord avec leurs attentes.
    - montrer que la qualité du contenu éditorial (forme et fond) n'est pas une donnée facultative et subjective mais se trouve, bien au contraire, au coeur du succès d'un site (à la fois en terme de visibilité et de fidélisation).

    A moins qu'un tel outil gratuit et simple n'existe déjà ?

    Posté par Eve, 29 janvier 2009 à 13:20
  • Tous les outils de mesure gratuits ou payants le font; c'est juste une question d'utilisation.

    Mais pour revenir au taux de rebond...
    Si ce billet a un taux de rebond de 90%, n'en reste-il pas intéressant si on examine le temps passé à lire ce billet?

    Si c'était simple, ca serait formidable... mais c'est encore loin d'être le cas!
    En effet, l'analyse web est un métier à part entière mais ce n'est pas donné à tout le monde (contraintes de temps surtout).

    C'est pourquoi la configuration d'outil et l'interprétation de données doivent intégrer la palette de compétences de publicateurs de contenus.

    Posté par Julien Coquet, 29 janvier 2009 à 16:33
  • Publication de contenu & mesure d'audience

    Et bien oui, je crois que nous sommes complètement d'accord Tous à la formation Google analytics (enfin ceux qui ont les moyens...) !

    Posté par Eve, 29 janvier 2009 à 16:43
  • Analyser les résultats

    Julien,
    Pour rebondir sur votre dernier message, en ce qui concerne cet interview, les résultats sur Google analytics sont les suivants :
    - Taux de rebond > 76,25%
    - Temps passé sur la page > 5:20 minutes
    Cela signifie que l'article est lu et que la majorité des lecteurs viennent pour voir cet article, le lisent en entier et repartent.

    En ce qui concerne le blog, les visiteurs passent en moyenne 3:50 minutes sur une page mais le taux de rebond est de 70%. Je pense que cela signifie que les articles sont lus mais que le taux de rebond d'un blog est élevé vu que la majorité des lecteurs, prévenus par flux RSS ne lisent souvent qu'un seul article. J'ai remarqué également que les nouveaux visiteurs commencent par passer énormément de temps sur le blog, puis ensuite viennent seulement pour consulter le message du jour, comme les autres.

    La plus grosse moyenne de temps passé/nb de visiteurs se trouve sur l'article "Où placer les liens dans un texte web, près de 300 visiteurs ont passé en moyenne 6:50 sur l'article. Bref, tout cela est passionnant et très instructif

    Posté par Eve, 30 janvier 2009 à 09:44

Poster un commentaire