Plume Interactive : écriture web et ergonomie éditoriale par Eve Demange

Ecriture web, ergonomie éditoriale, optimisation de contenu éditorial web, rédaction référencement, management de projet éditorial Internet

08 décembre 2008

Ecriture scan, mode d'emploi

Les internautes scannent les sites à la recherche de L'information qui les intéresse pour résoudre LEUR problème à un instant T. Il faut donc adapter l'écrit web à ces besoins. Oui mais écrire en mode scan, comment ça se passe concrètement ?

Au risque de me répéter, voici donc les 6 principales règles d'écriture à suivre pour concevoir un contenu web adapté à la lecture en mode scan.

1- Respecter la règle de la pyramide inversée 
  > Au niveau du site : allez du générique vers le détaillé, les informations les plus importantes sur la page d'accueil, puis développez au fur et à mesure que vous descendez vers des pages moins générales. N'oubliez pas que chaque page doit se concevoir comme un tout, car accessible depuis n'importe quel moteur de recherche.
   
  > Au niveau de la page : commencez par écrire la page puis résumez le contenu de la page. Placez ce résumé en haut du contenu visible en ayant pris soin d'y intégrer les mots clés qui vont bien.

2- Ecrire des titres qui ont du sens

Amuser, capter l'attention de l'internaute tout en exprimant une idée, la rédaction des titres est un véritable art que maîtrisent particulièrement bien les secrétaires de rédaction de la presse traditionnelle. Sur Internet, il faut se concentrer sur le sens, car la lecture n'est pas linéaire et le titre doit se comprendre même sorti de son contexte textuel.

3- Ecrire une idée par paragraphe

Pas la peine de partir dans toutes les directions, concevez chaque paragraphe sur le mode : un titre, un développement.

4- Faire des listes à puces
Sur ce point, voir l'article "Ecrivez du texte facile à lire" pour un exemple de réécriture de fiches produit avec utilisation de puces.

5- Réduire votre texte de moitié par rapport à un texte papier
L'espace vaut de l'or sur Internet, il met en valeur le texte. Trop de texte repousse l'internaute qui se sent découragé d'avance et n'a pas envie de rentrer dans la page. Attention, ce n'est pas parce que le contenu de longue traîne rapporte 80% de trafic moteurs qu'il faut bourrer les pages de texte inutile pour l'internaute. Il ne faut pas oublier les bases de l'ergonomie. L'idéal est d'arriver à un compromis satisfaisant.

6- Faire des liens
Trop souvent négligés dans les textes web car c'est du travail d'édition en plus, les liens sont pourtant à la base du web, n'oubliez pas de connecter vos textes les uns aux autres, de renvoyer le lecteur vers des contenus intéressants à l'extérieur de votre site. Le champion des liens dans le texte, c'est bien entendu l'encyclopédie communautaire wikipédia avec le succès que l'on sait !

N'ayez pas peur que votre internaute "sorte". Le lecteur web ne peut pas être emprisonné, il entre, il sort de votre site comme un courant d'air dans un moulin et c'est bien comme cela. Plus vous le renverrez vers des contenus intéressants, pertinents, plus il reviendra vers votre site car il le considèrera comme une référence. Pensez votre site comme un bon indicateur. On revient toujours vers celui qui vous a donné une bonne information.

A lire aussi

Optimiser son contenu web : les conseils de Google
L'étude Eyetrack07 : points clés
Jean-François Marti : "un contenu en mode scan"
L'écrit web, courant d'air sémantique



Commentaires

Poster un commentaire