Plume Interactive : écriture web et ergonomie éditoriale par Eve Demange

Ecriture web, ergonomie éditoriale, optimisation de contenu éditorial web, rédaction référencement, management de projet éditorial Internet

01 décembre 2008

Optimisez le contenu d'une fiche produit

Ecrire pour être lu sur Internet, faire simple, oui, mais qu'est-ce que cela signifie concrètement ? Démonstration avec la réécriture de 2 fiches produit, extraites des sites Vertbaudet et La Redoute.

Devant la masse de commentaires (2) suscités par mon dernier post sur les billets sponsorisés, je lâche le passionnant sujet des blogs et me reconcentre sur le non moins passionnant sujet de l'optimisation du contenu éditorial web.

Dans ses dernières recommandations référencement pour optimiser le texte visible, l'équipe de Google avait conseillé d'écrire du texte facile à lire.

Ecrire du texte facile à lire : comment s'y prendre concrètement ?

Rappelons-nous Jakob Nielsen et ses 3 règles simples pour un contenu en or.

1- Ecrivez concis, réduisez le volume de texte.

2- Utilisez une mise en forme "scannable" : présentez les informations en mettant des puces et des numéros pour les énumérations par exemple, ajoutez des titres en gras.

3- Employez un vocabulaire simple et concret : des mots plutôt neutres et précis. Evitez le discours commercial, les tournures ampoulées.

Texte d'une fiche produit Vertbaudet :

Fiche_produit___vertbaudet

Chevet enfant réalisé en pin massif et proposé en 2 versions : finition ciré miel ou finition laquée NC blanc ou taupe. Haut. 49 x larg. 40 x prof. 40 cm. A monter soi-même. Notice jointe. L'utilisation de certains produits de finition peut entraîner une légère odeur au déballage : n'hésitez pas à aérer la pièce si besoin.


>> Proposition de réécriture pour améliorer la lecture en ligne :


Table de chevet chambre enfant en pin massif
- Hauteur 49 cm, largeur 40 cm, profondeur 40 cm
- Table de chevet à monter soi-même
- Finition au choix : bois naturel ciré miel ou peinture laquée (couleurs disponibles blanc ou taupe)

Titre en gras pour le référencement - mots clés indiqués en rose. Les informations concernant l'odeur au déballage ne sont pas essentielles pour l'acte d'achat.


Texte d'une fiche produit La Redoute :

Fiche_produit_La_Redoute


Une coupe et des détails actuels pour ce manteau idéal pour réchauffer un costume mais aussi parfait sur un jean.

Très beau tissu à effet de diagonales 40 % laine, 30 % polyester, 30 % acrylique. Fermé par boutons. Col tailleur avec sous col en velours et patte de serrage avec boucle. Pattes boutonnées amovibles et empiècement épaules. 4 poches devant dont 2 verticales boutonnées et 2 à rabat. 3 poches intérieures. Revers des poches et bas des manches en velours. Pattes amovibles boutonnées aux poignets. Empiècement ceinture dos et fente dos. Doublé polyester contrastant. Long. 100 cm.


>> Proposition de réécriture pour améliorer la lecture en ligne :


Manteau col tailleur laine et velours :
- Tissu à effet de diagonale
- 40% laine, 30% polyester, 30% acrylique
- Sous col en velours et patte de serrage avec boucle
- Manteau doublé polyester

- Longueur 100 cm
- 3 poches intérieures

Plus de détails

Titre en gras pour le référencement - mots clés indiqués en rose. Les informations choisies sont celles qui me paraissaient les plus essentielles pour l'acte d'achat. Mais je ne suis pas un homme ! Pour faire plus précis, il faudrait savoir de source sûre quelles informations recherchent en priorité les hommes lorsqu'ils achètent un manteau sur Internet.


Lire aussi


Vendre en ligne : 5 conseils rédaction e-commerce


Commentaires

    aller à l'essentiel!

    Merci! très intéressant.

    Posté par originalgardener, 01 décembre 2008 à 17:35
  • Lien à changer

    Bonjour

    Le premier hyperlien (2) n'est pas bon.

    Posté par Al-Kanz, 01 décembre 2008 à 17:42
  • Article très intéressant !

    Une question me vient cependant à l'esprit : que mettre dans la META Description, quand on sait qu'une description trop courte est pénalisée... comme une description trop longue ?

    C'est d'autant plus important que c'est généralement le texte qui apparaît sous le lien dans Google (notamment) et qui peut donc "aussi" influencer le clic (ou pas !)

    Doit-on résumer le texte, comme par exemple :
    "Manteau col tailleur laine et velours pour homme, doublé polyesther - longueur 100cm..."

    (homme ou femme, je ne suis pas spécialiste de la mode !)

    Les "..." permettent de "suggérer" une suite potentielle et donc de favoriser le clic. Qu'en pensez-vous ?

    Posté par Cédric, 01 décembre 2008 à 20:15
  • La méta description

    Très bonne question. A vrai dire, je crois que vous en savez plus que moi sur le sujet car je ne travaille que le texte visible ! Sébastien Billard, es-tu là ?

    Olivier Andrieu, du blog Abondance auteur de "Réussir son référencement web", conseille de ne pas dépasser 200 caractères pour la méta description. L'objectif est de mettre le plus de mots clés stratégiques. Le mieux est donc de connaître les habitudes des hommes qui achètent des manteaux afin de leur donner les mots clés qu'ils vont eux-même employer dans leur recherche. Vous pouvez faire cette recherche sur Google adwords si vous avez le temps et si votre référenceur ne l'a pas fait pour vous :
    https://adwords.google.fr/select/KeywordToolExternal?defaultView=2

    Si le nom de la marque, la matière, le style du col et la longueur sont des critères d'achat importants pour un manteau, cela pourrait donner : "Manteau Soft Grey en laine avec un col tailleur velours pour homme. Tissu à effet diagonale et longueur 100 cm."

    Sébastien Billard... ?

    Posté par Eve, 01 décembre 2008 à 21:55
  • Beaucoup de contenu... ou pas ?

    Sur un blog consacré au e-commerce, j'ai vu que l'auteur conseillait de mettre beaucoup de texte dans une fiche produit, pour enrichir le contenu de "longue traine".

    Je ne suis pas persuadée qu'une grosse masse de contenu soit extrèmement vendeuse. Sur la fiche produit, l'acte d'achat prime sur le référencement, même s'il ne faut pas négliger cet aspect lorsque l'on conçoit le contenu.

    Mais ceci dit, j'aimerais bien avoir vos avis de spécialistes sur la question !

    Posté par Eve, 01 décembre 2008 à 22:08
  • L'acte d'achat se fait sur la fiche produit

    Bonjour,

    Bravo pour ce post et les échanges très intéressants. Évidemment il est essentiel d'assurer un référencement optimal, donc assurer une meta description complète et précise pour maximiser les accès à la fiche produit. Mais c'est bien sur la fiche produit et sur aucune autre (sauf à la marge) que la décision d'achat a lieu. Il est donc essentiel que toutes ses composantes facilitent l'acte d'achat : visuels, infos techniques, dimensions, ....
    Pour la mode et les accessoires de mode cependant, on est sur des actes d'achat dits "impliquant émotionnellement" car ces produits font partie de l'identité et de la personnalité des acheteurs : ils doivent s'identifier à ces vêtements, se voir dedans et s'y sentir bien. Du coup une petite mention textuelle qui parle bien aux valeurs de la cible et parvient à la faire "rêver" peut faciliter ce processus.

    Posté par Stephen, 02 décembre 2008 à 10:38
  • Re : meta description

    Truffer la Meta description de mots-clés est plutôt une solution à éviter. Son contenu n'est pas pris en compte pour le positionnement de la page dans les SERP.
    Cette description doit plutôt être claire et précise pour donner à l'internaute l'envie de cliquer sur le résultat.
    Afin de s'assurer que GG la prendra en compte, il est utile d'y placer, le plus tôt possible, l'expression pour laquelle la page est optimisée (qui doit être aussi dans la balise TITLE). Dans le cas contraire, GG ira chercher l'expression lui même dans la page et affichera une description décousue, peu facile à lire et ne renforçant pas l'envie de cliquer.
    Sur un site dynamique, c'est parfois un peu casse pied. La Meta description devra être dynamique et par exemple reprendre le titre du produit + les "n" premiers caractères de la description de l'article.

    Posté par AxeNet, 02 décembre 2008 à 11:31
  • Le texte qui va bien

    Merci pour ce commentaire très intéressant, surtout lorsque l'on sait qu'il vient de l'ancien directeur e-commerce du site Printemps.com...

    Dans son étude sur la fiche produit, Jakob Nielsen conseille de supprimer tout texte inutile et de ne pas employer de tournures commerciales. Mais un petit texte qui parle bien aux valeurs de la cible peut en effet créer une connivence avec l'acheteur.

    On pourrait donc garder la première phrase : "Coupe et détails actuels : un manteau idéal pour réchauffer un costume mais aussi parfait sur un jean "

    Posté par Eve, 02 décembre 2008 à 11:40
  • Exemple de texte méta description

    Merci AxeNet pour cette réponse. Que conseilleriez-vous d'écrire dans la Méta description pour l'exemple de la fiche produit La Redoute ? (un exemple concret est très parlant...)

    Posté par Eve, 02 décembre 2008 à 11:46
  • En fait, en terme d'optimisation pour le ref, la fiche est mal conçue.
    Je suis allez chercher ce satané manteau sur le site de La redoute...

    La balise TITLE est "Manteau SOFT GREY". Je me demande bien qui irait taper cette requête dans google.
    J'aurais par exemple fait une balise TITLE du type "Manteau pour homme - manteau/blouson - Soft grey | LA REDOUTE"
    - "manteau/blouson" est la famille, facile à récupérer dynamiquement.
    - "Soft Grey" le nom du produit. On l'écarte du début de la balise TITLE car tout le monde s'en fout (idem pour LA REDOUTE, qui n'est que rassurant pour l'internaute mais ne sert pas le référencement)
    - Par contre, "Manteau pour homme" à toutes les chances d'être tapé comme requête, on le place donc en début de balise.

    Pour la description, on donne envie d'acheter et on précise ce que l'internaute va trouver sur la page. Par exemple " Manteau pour homme Soft Grey, hiver 2008. Nouveau ! Disponible pour 159 euros sur la boutique en ligne LA REDOUTE.

    Est-ce que cela aide ?

    Posté par AxeNet, 02 décembre 2008 à 12:21
  • L'art de la méta description

    Alors là, on clique tout de suite

    Oui, oui, cela aide beaucoup ! Merci pour ce post et cette démonstration, très intéressante. Ce qui retient l'attention également, c'est que le texte de la méta description doit être plus incitatif que celui situé dans la fiche produit car il doit donner envie de cliquer. Tandis que le texte situé dans la fiche produit donne les informations nécessaires à l'acte d'achat et doit rester plus neutre - mais proche de la cible en même temps... Ce contexte est important et doit nous guider dans la conception du contenu éditorial.

    Par rapport au référencement, dans le texte de la fiche produit, on aurait donc intérêt à préciser aussi "homme".

    Au lieu de :
    Manteau col tailleur laine et velours

    Cela donnerait :
    Manteau homme, col tailleur laine et velours

    C'est bien ce travail à plusieurs !

    Posté par Eve, 02 décembre 2008 à 12:35
  • merci

    L'union fait la force. C'est pour cela que dans les bonnes agence (la nôtre ;_) graphiste, développeur, référenceur et rédacteur ont des postes de travail situés les uns à coté des autres.

    Cela me rappelle mes interminables discussions, dans une autre vie professionnelle, ou je me tuais à expliquer que la production, le marketing et les ventes ne peuvent pas travailler intelligemment les uns sans les autres.

    Au passage, bravo pour tes articles d'une manière générale, tu fais partie de nos ressources recommandées : http://www.netvibes.com/axenet

    Sylvain

    Posté par AxeNet, 02 décembre 2008 à 13:10
  • L'union fait la force

    Aaaah, ça c'est une bonne agence
    Merci, des messages comme le tien me donnent envie de continuer !

    PS : si vous cherchez une rédactrice freelance motivée, n'hésitez pas, maintenant que vous savez où me trouver...

    Posté par Eve, 02 décembre 2008 à 13:32
  • Merci pour l'info...

    ...concernant le blog hiseo. Je ne savais pas que c'était lui qui avait inventé le terme réfédacteur !

    En ce qui me concerne, je trouve que rédacteurs et référenceurs font des métiers tout à fait complémentaires et devraient travailler ensemble, tout en restant chacun expert dans son domaine.

    Après 10 ans d'expérience en conception rédaction web, il me reste encore tant à apprendre ! Et quand je lis les livres consacrés au référencement, je vois bien que le métier de référenceur est vraiment complexe.

    Alors cumuler expérience du contenu éditorial web et référencement, c'est possible dans une seule vie tout ça ? Est-ce qu'un rédacteur web "à la page" ne devrait pas automatiquement intégrer le référencement dans ses textes sans avoir besoin de se réclamer "réfédacteur" ou "rédacteur référenceur" ?

    Tout cela pourrait faire l'objet d'un post...

    Posté par Eve, 02 décembre 2008 à 14:00
  • Ceci explique cela

    Merci pour ton article Eve, il est extrêmement intéressant d'autant plus qu'il est éclairé de commentaires pertinents. Je partage l'avis de Stephen concernant l'ajout, avant les détails techniques, d'une petite touche destinée à faire rêver l'internaute, sans en faire trop pour autant. Je pense aussi que cela évite de donner un abord froid et distant à la fiche produit.

    Je consate comme toi que les textes de la Redoute et de Vertbaudet soint loin d'être optimisés pour le web. Je travaille justement chez la concurrence et, très souvent, les textes sur le web sont repris du catalogues tels quels et ne font l'objet d'une optimisation que si le planning le permet.

    De plus, on nous demande d'optimiser les textes print pour le web sans pouvoir agir sur la mise en forme, sur les balises... Dans mon cas, je n'ai droit qu'à la balise ! Un peu juste pour produire du contenu optimisé.

    Enfin, bien souvent, les rédacteurs auxquels on demande d'optimiser les textes pour le web n'ont qu'une culture print et ne suivent aucune formation pour adapter leurs habitudes rédactionnelles. Heureusement, de mon côté, je lis Plume Interactive pour assurer mon auto-formation

    Merci à toi Eve pour tout ce que j'apprends ici !

    Posté par Cyprien, 04 décembre 2008 à 14:11

Poster un commentaire