Plume Interactive : écriture web et ergonomie éditoriale par Eve Demange

Ecriture web, ergonomie éditoriale, optimisation de contenu éditorial web, rédaction référencement, management de projet éditorial Internet

08 octobre 2008

8 conseils rédaction pour le référencement

Pour ceux qui n'auraient pas eu le temps de lire la bible "Réussir son référencement web" par Olivier Andrieu, voici 8 conseils aux rédacteurs extraits de cet ouvrage. Vous pouvez également retrouver ce spécialiste du sujet sur le blog d'Abondance.

Avant tout, ma citation préférée : "C'est le contenu que vous allez proposer en ligne qui va faire toute la différence entre trafic efficace et trafic stérile. Faire entrer un prospect dans une boutique vide ne sert pas à grand chose."

Je dirais même plus, faire entrer le prospect dans une boutique pleine de boites rutilantes mais remplies de denrées fades ou périmées, c'est courir le risque de décevoir le client. C'est comme entasser des objets partout et laisser les internautes fouiller : ça marche chez tati mais pas sur le web !

Une fois que vous avez choisi vos mots-clés, seul ou avec l'aide d'un référenceur, voici comment travailler le "texte visible" :

1- Appliquez les règles de l'écriture scan, efficaces pour l'internaute comme pour les moteurs. Dans la page optimisée, le mot-clé doit être répété aux endroits stratégiques :
- dans le titre visible signalé en h1
- dans les liens
- dans les premiers mots du premier paragraphe
Les 30 à 50 premiers mots (2-3 premières phrases) sont primordiaux pour le référencement.   

2-L'idéal est de pouvoir intégrer également le féminin et le pluriel du mot-clé.

3- Les mots-clés seront plus efficaces s'ils sont mis en exergue :
- en gras
- avec un lien sur le mot clé important
- efficacité maximale : mettre le lien en gras

4- Soignez la rédaction de votre balise <title> (le titre qui s'affiche dans la barre en haut du navigateur). Cette balise joue un rôle majeur en référencement naturel. Elle doit contenir un maximum de mots-clés et résumer le contenu de la page. Visez 9 à 10 mots maximum. Rien n'empêche de faire plus court.

5- Proposez un thème unique par page (cela ne vaut pas que pour le référencement...)

6- Evitez les pages bilingues ou trilingues qui ne sont pas bien lues par les moteurs

7- Soignez le libellé de vos liens. Il doit être le plus pertinent possible par rapport au contenu vers lequel vous pointez. N'utilisez jamais cliquez ici ou lisez la suite, totalement stérile. Préférez du texte plutôt qu'une image pour mettre vos liens.

8- Visez toujours la qualité du contenu plutôt que la quantité. Plus vos articles seront intéressants et originaux, plus les gens pointeront naturellement vers votre site sans que vous ayez besoin de faire des partenariats ou des échanges de liens. Plus il y aura de liens (de qualité) qui pointeront vers votre site et mieux votre site sera classé dans Google. Si vous faites des échanges de liens, proposez des partenariats de contenu ayant une réelle valeur ajoutée pour vos lecteurs.

Quelques liens utiles :
Le site d'Olivier Andrieu, Abondance
Le blog de Sébastien Billard


Commentaires

  • Cliquez ici

    Bonjour,

    Pour le "cliquez ici" ou "lisez la suite", certaines études ont démontré qu'en faire mention augmente jusqu'à 30 % le taux de clic. Ce que je préconise, toutefois, c'est plutôt un : pour lire l'article suivant cliquez sur le lien suivant : Monlienenduretengras

    Posté par Al-Kanz, 08 octobre 2008 à 15:22
  • Abandonnez les "Lire la suite"

    Ayant également lu ce bouquin qui englobe bien le sujet, je suis entièrement d'accord sur tout ce qui concerne les "Lire la suite" et "Voir aussi". Cette technique préhistorique n'est plus nécessaire, tant Internet est rentré dans les moeurs. Par ailleurs, avec la multitude de blogs existants, les internautes ont l'habitude de cliquer sur les titres.

    > Al Kanz : cette enquête (que j'ai lu également) n'est pas valable dans le sens ou les webmaster privilégie généralement l'affichage du "Lire la suite" au titre, et ce, différemment que par la taille des caractères. Nous avons juste affaire là à un état d'esprit. Souhaite-on prendre des risques minimes et évoluer en terme de navigation web ou souhaite-t-on rester dans les vieux principes des années 1998/2000 ?

    C'est un peu brutal certes mais il faut bien évoluer et abandonner certaines vieilles habitudes du web qui sont enracinées depuis des années.

    Posté par Ramenos, 08 octobre 2008 à 17:18
  • Enquête

    De quelle enquête parlez-vous ?
    Cela m'intéresse !
    Eve

    Posté par Eve, 08 octobre 2008 à 18:23
  • Un article synthétique qui résume bien les grands critères SEO édito.

    Posté par Emanbru, 10 octobre 2008 à 11:53
  • Tres utile!

    Merci beaucoup pour ce resume, je n'ai pas lu le livre, mais toutes ces infos me seront beaucoup plus utiles que tout ce que j'ai pu trouver sur le web pour l'instant!

    Posté par Fberglund, 24 octobre 2008 à 12:20
  • Attention à ne pas en faire trop !

    Bonjour,

    Vos conseils sont pertinents mais... Attention à la suroptimisation !
    La dérive souvent vue est celle du site où l'on trouve peu de contenu pertinent et qui ressemble à des listes de mots-clés. Ne sert à rien pour le ref et repoussent les visiteurs...

    Merci.

    Posté par CWM Consulting, 09 avril 2010 à 10:05
  • Merci =)

    Comme dit, la suroptimisation est une tendance à éviter, mais dans la mesure où l'on apporte du contenu de qualité, faire quelques lien avec des ancres optimisées n'est pas un péché!
    De même lorsque l'on est un peu reconnu sur le web, il est bien de poser une balise autor, histoire de poser une réputation! =)

    Posté par FramBlog, 21 juin 2012 à 11:47

Poster un commentaire